Dani dans toute sa splendeur

Bêto-Lathevenon et l’urne

Ce que nous trouvons incroyablement satisfaisant avec notre führer de maire c’est définitivement son incommensurable idiotie.

Jamais il ne nous laissera à court de matériel!

Et voici sa dernière:

Dimanche 14 mars 2010, nous avons (presque) tous déposé notre bulletin dans l’urne de notre petite commune.

Fiers du devoir accompli, satisfaits de notre esprit civique nous nous endormîmes du sommeil des justes.

Horreur… en plein milieu de la nuit, nous fûmes réveillés par les sirènes hurlantes de la gendarmerie nationale. Nous nous devions d’enquêter sur les raisons de ce tumulte nocturne.

Qu’avons-nous donc découvert?

Voilà qu’à Dompnac, la mairie n’avait pas livré les résultats du premier tour!

Et il s’agissait bien là du problème de la gendarmerie. Ces messieurs  uniformisés étaient à la recherche des bulletins de Dompnac!

Bulletins qu’ils découvrirent suite à de longues, fatigantes mais fructueuses recherches, soigneusement enfouis, sous le lit (que nous présumons nuptial) du führer!

Bien que, comme tous les autres maires de France, Bêto La avait reçu une communication officielle le sommant de livrer les bulletins de ces administrés sitôt le bureau fermer  à la gendarmerie du chef-lieu.

Notre führer n’en fit rien.

Oui monsieur – Notre führer, avait bien réceptionné la procédure écrite décrivant le déroulement des votations.

Oui monsieur – Notre führer était fier de ce courrier adressé à    « Monsieur le maire de la commune de Dompnac. »

Non monsieur – Notre führer ne savait pas ce qu’il devait faire.

Car, monsieur – Notre führer oublia de se faire lire les instructions de ce courrier

Que c’est-il alors passé avec les bulletins que nous avions soigneusement confiés à la mairie de Dompnac?

Notre führer a-t-il eu le temps de tripoter nos bulletins?

Personnellement je suis fort étonné d’apprendre que tant de nous aient voté FN. Pas vous?

Pour que de telles bévues ne se renouvellent plus, nous suggérons que toutes directives, qu’elles émanent de la Préfecture, de la Sous-Préfecture, de la République, ou des Tribunaux soient remises à notre führer sous forme d’enregistrement. Informations verbales qu’il pourra possiblement mieux assimiler. Et ainsi accomplir le PEU qu’on lui demande.

Nous suggérons aussi à Bêto La de s’inscrire aux cours d’alphabétisation, offerts bénévolement un peu partout, même dans nos régions rurales. Entre nous, Dany-boy, cela pourrait t’être bien utile.

Nous remercions d’avance son épouse de bien vouloir lui lire (voire de lui expliquer aussi) ce petit message.

A tous, heureux de vous avoir retrouvés!

dernières dépêches

Dompnac 3 vs           Bertola 0

Dans les matches répétitifs qui opposent le maire et la commune de Dompnac, le village reste gagnant. Tous n’est pas gagné, admettons, car le maire demande que la commune lui paie des sommes impressionantes pour « laver son honneur ». Il croit avoir un honneur à laver, l’idiot. Il faudra qu’il s’en trouve un, d’honneur, pour pouvoir le laver.

Donc, l’ancienne mairie appartient bien à la commune de Dompnac et Bertola a perdu son proces. Proces qui à coûté une jolie somme à notre commune, soit dit en passant.

_____________________________________

Autre embrouille du maire avec ses concitoyens, le MURET, sa facture pour desobeissance au juge et négligeance de se soumettre aux ordres du tribunal s’élèvera à 10’000 Euro à la fin du mois de mai. Il en a déjà payé une partie, mais cela n’empêche pas la caisse de continuer à travailler. Dring-dring. Et nous continuons de rire, Sarkozy pourra diminuer le taux d’imposition, c’est Berto qui renfloue les caisse de la l’état.

____________________________________

En état d’urgence, je cours à la mairie pour me trouver une capote. (Ben quoi, moi aussi je peux avoir de la chance!) Niet, pas de capotes! C’est quoi ce bordel, on met une machine qui est supposée vendre des contraceptifs, et elle est vide? Il s’agit de misreprésentation de services. Le maire n’est pas capable de renflouer la marchandise?

______________________________________

Et

Bertola, notre maire (avec un honneur à laver) braconne encore et toujours.

Il n’a pas de permis de chasse, ce n’est pas la saison de chasse, MAIS LUI abat le sanglier, toujours de nuit. LUI est au-dessus de la loi et des règlements, LUI, le maire.

______________________________________

Savez-vous que son épouse lui donne du « monsieur le maire » à tout va? Elle est bien la seule personne qui s’adresse à lui avec ce titre. Ben, y en faut bien une! Pov con.

_______________________________________

Avec les jours fériés les touristes arrivent. C’est bien.

Notre maire s’y était préparé….. La commune croule sous les ordures, pire que Milan pendant les troubles mafieux.

Il avait mit des affiches nous permettant de nous débarasser de nos détrituts. Nous en avons profité, c’était une bonne idée – non?

Mais voilà, maintenant il ne sait que faire de ces déchets, nous allons donc passer l’été à les admirer.

Franchement je préférais les savoir derrière chez moi que de les regarder sur nos bords de routes!!!

Avez-vous remarqué l’explosion de rats qui vivent aux alentours des poubelles? Charmant!

____________________________________

On entend dire que le maire Bêrto-lathevenon est convoqué au tribunal administratif.

Raison?

Abus de pouvoir. Vous m’en dirai tant!

Il va certainement crier à la délation, écoutons….

____________________________________

C’est au devant de ses collègues, les maires de la communauté de communes qu’il a vraiment l’air d’une montgolfière. Ils se demandent comment nous avons élu un tel débile. J’ai honte!

Il se présente (en retard pour faire tourner les têtes), petite bouteille au contenu enigmatique à la main, et demande des sous. Des gros sous. Beaucoup de gros sous. Pour (son projet) la ruine de Pourcharesse.

Mais voilà pour obtenir des sous, même des petits sous, il faut présenter un projet, monter un dossier, avoir du concret – quoi.

Question concret, nous savons que le maire…..

Il leurs à dit, à tous, «le dossier il est dans ma tête!» Bien lui en fasse.

Il faut spécifier que son soi-disant projet a un petit problème.

Officiellement il s’agirait de logements sociaux, officiellement. Mais qui ne le sera pas. En privé le maire sait nous expliquer qu’il ne va pas louer à des «cas sociaux», non mais!

Il va y loger des familles d’accueil, bien sous tous rapports, et non pas à des rsa-istes, bons à rien. Pas à Dompnac, tout de même.

Alors comment présenter un dossier menteur aux autorités, et ceci par écrit?

Y’a un problème.

Laissons donc le projet de mossieur le maire dans la tête de mossieur le maire.

Il y est très bien….avec tous les autres projets de mossieur le maire. (voir plus haut, ramassage des détrituts…un autre projet)

_________________________________________

A tous nos amis nous souhaitons un printemps bien mérité.

Ce contenu a été publié dans archives. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Dani dans toute sa splendeur

  1. tra-la-la dit :

    Ouf, le maire va enfin pouvoir se sortir de ses dettes.

  2. Gui dit :

    Certains méchants ont l’air de dire qu’un distributeur de préservatifs, sur le sol de notre commune était inutile… Mauvaise langue ! hier au soir, nous avons surpris une dizaine d’adolescents, se cotisant pour réunir les 2 euros nécessaires à la délivrance d’un sachet de capotes… Avec lesquelles, après avoir bien ri, ils ont fini par faire des ballons…

  3. Zola dit :

    Un distributeur de capotes à la mairie? Voilà une idée judicieuse pour une fois, à tel point qu’on peut même se demander qui l’a eu. Pensons un peu à ces randonneurs qui parcourent nos chemins à partir du printemps, qui ont pensé, bien sûr au casse crôute et au k-way, mais pas obligatoirement à cet indispensable accessoire, et qui, tout à coup, surpris par un irrésistible élan bucolique, s’égarent hors des sentiers battus pour étancher cette soif inextinguible de nature, hé bien ceux là serons très contents de pouvoir faire l’emplette indispensable à la mairie, avant de s’enfoncer sous la ramure accueillante. Les festivités estivales sont aussi l’occasion de nombreuses rencontres provoquant parfois des élans imprévus et urgents, merci alors la boite à capote de la mairie qui évitera peut être à certains imprudents de se ramasser une saloperie car, il n’y a pas que les bébés qui ne passent pas à travers le latex. Voilà un vrai service publique qu, on devrait carrément signaler sur les panneaux d’affichage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*