Conseil communal du 7 aout 2010

Les pages sont ouvertes pour vos écrits….

A vous! Cool car je suis en vacances, me bronzant à Monte Carlo

john, votre ami

ENFIN….              Compte rendu du public: conseil du 7 août 2010

par le petit chaperon rouge



En lisant la convocation et l’ordre du jour de 7 août 2010 nous pouvons tous remarquer le sens organisationnel de DBT.


Le numéro 2 traite des appartements communaux ainsi que le numéro 11 et le numéro 14.

Le numéro 3 se rapporte au cimetière ainsi que le numéro 7.

Le numéro 6 est en rapport avec la chapelle tout comme le numéro 13.


A sa décharge la présentation toute personnelle de son ordre du jour augmente le volume des écritures.



N° 1 Régularisation des actes administratifs trentenaires:

Il s’agit en fait de la fameuse route de Pourcharesse dont chacun sait qu’elle est «virtuelle» et que cela tracasse beaucoup DBT, et uniquement DBT.

Et voilà t-y pas une opportunité pour engager un avocat (gloup) et obliger les riverains récalcitrants à signer-retourner les courriers du maire de Dompnac. Imaginez ce manque de respect de la part de ces riverains. Ils ne daignent pas prendre au sérieux les demandes de DBT.

Merci Pierre d’avoir sauvé la situation.


N°2 Décision modificative pour restitution des cautions des appartements communaux:

(Tout d’abord correction d’une erreur de vocabulaire, il s’agit d’une délibération et non d’une décision.)

La caution étant due, la délibération fut brève, oui à l’unanimité.


N°3 Ossuaire, demande d’inscription auprès de CAP territoire.

Cette demande, ayant pour but d’obtenir une subvention (de 13’050 €), a été votée. Cette demande ne servira à rien puisque les travaux ont été commencés… et la subvention ne peut être accordée puisque les travaux ont été commencés. Ne nous inquiétons pas. DBT a prévu une magouille* il planifie d’acheter un terrain pour agrandir le cimetière et fera «passer» les 13’050 € dans ce prix d’achat. Vive l’honnêteté!


N°4 Réglementation de l’affichage publicitaire.

Gérard Fage, qui nous revient après des mois de «politique de la chaise vide» est nommé avec Pierre Bouvarel, pour représenter la commune, pour ce qui concerne ce point-ci.


N°5 Convention de location du groupe électrogène.

Sous ce titre pompeux, comprenons qu’il s’agit de louer au week-end le fameux groupe:

40€ pour les associations,

60€ pour les particuliers,

auxquels il faut ajouter une caution de 500€ pour tous. Souhaitons à la mairie de s’enrichir car les demandes affluent.


N°6 Mise à disposition de la chapelle.

Il a été voté que la chapelle pourrait être louée ponctuellement aux associations ou aux particuliers dans un but culturel exclusivement. Les tarifs seront décidés au cas par cas (c.à d. à la tête du client) par 3 conseillers (inconnus pour l’instant). Cette délibération, si importante, dura si longtemps que je m’endormis et ne pu compter les votants. Souhaitons à la mairie de s’enrichir car les demandes affluent.


N°7 Agrandissement du cimetière.

IL veut acheter un terrain, dont nous ignorons tous où il se trouve mais…qui serait attenant au cimetière. L’un des conseillers qui semble au courant argumente qu’il est impossible de développer un cimetière à cet endroit. Ceci ne déstabilise point notre DBT qui soutient que être propriétaire du terrain sera toujours utile à la mairie. D’autres prétendent que le propriétaire n’est pas vendeur. Pas de soucis DBT trouvera la solution pour les faire vendre.

Qui est pour? – Tout le monde. C’est-y pas beau la bonne entente.

NB, c’est incroyablement plaisant de noter que DBT prévoit son déménagement. Il est évident que le riquiqui cimetière actuel de Dompnac ne suffira point à décomposer sa carcasse. Car notre petit cimetière est bien trop modeste pour contenir le grand mausolée que DBT prévoit de se construire.


N°8 Aménagement de la place publique.

Bla-bla- Bla-bla- Bla-bla-Bla-bla- moi je, le maire, Bla-bla-Bla-bla- Bla-bla-Bla-bla- Bla-bla- Bla-bla-Bla-bla- Bla-bla-Bla-bla- Bla-bla- Bla-bla- Bla-bla- moi je, le maire, Bla-bla-Bla-bla- Bla-bla-Bla-bla- Bla-bla-Bla-bla- moi je, le maire Bla-bla- Bla-bla-Bla-bla- Bla-bla-Bla-bla- Bla-bla.

*on verra cela la prochaine fois: rendez-vous fixé le dernier samedi d’août.


N°9 Achat de matériel informatique.

«Quand le défunt est décédé, les héritiers ont des problèmes.» (dixit l’honorable maire de Dompnac. Veuillez vous adressez à lui pour une explication sur les défunts décédés). Il faudrait pour capter internet via Numeo, modifier l’antenne, les batteries, etc. Ici, Maud qui pourrait faire partie des défunts décédés tente de s’exprimer. Mal lui en prend car on lui reproche fortement d’avoir manqué un conseil où on aurait déjà parlé de ce problème. «T’aurais dû être là, tu prendras rendez-vous avec le maire pour finaliser le dossier Numeo.» dit le maire. Maud précise qu’elle sera hospitalisée prochainement. C’est alors que DBT rétorque: «Prends RdV avant. Des fois que tu décèderais et nous priverais de tes lumières.» fin de citation. Clarifions de suite que DBT dit «le maire» quand il parle de lui-même. Des fois qu’on ne le saurait pas.


N°10 Annulation délibération location parcelle AE442.

K E S K C?

Personne ne sait ne comprend c’est qui c’est quoi donc on reporte tout à la prochaine quand on en aura parlé à Laurent???????? C’est clair?


N°11 Location de l’appartement N°1(au-dessus de la mairie)

Une commission d’attribution du logement social est votée. Sont nommés: Gérard-espérons-qu’il-continue-à venir, Pierre, et monsieur-le-maire-soi-même.



N°12 Régularisation du parking du Chambon.

Précisons que le Chambon est habité à l’année par Nicole (et depuis peu Charles fils de Marc Homel). Les autres maisons sont des résidences secondaires.

Précisons que la place du Chambon est une propriété privée qui a été goudronnée en même temps que la route virtuelle de Pourcharesse.

Précisons donc que le maire de Dompnac s’occupe de choses qui ne le concernent pas.

Maintenant: Il a donc été décidé de contacter Adèle et Charles Homel afin de voir si ils sont d’accord pour que le maire aménage leur parking. Si oui, le maire va réunir les habitants du Chambon, donc Nicole et Charles pour un apéritif sur la place pour prendre notes de leurs desiderata, peut-être que les résidents secondaires seront aussi conviés à cette festivité?


Suggestions du rédacteur pour les améliorations du parking du Chambon:

Des bornes rouges et blanches (comme les siennes) pour délimiter les choses.

Une place de stationnement réservée aux handicapés.

Place de retournement pour le bus scolaire (au cas où les résidents se reproduisent).

N’oublions pas les ficelles électrifiées par la batterie d’une camionnette. Sinon Charles ne saura pas exactement où se situe sa limite.

Avant tout ceci il faudra que Charles se fasse exproprier afin que le maire puisse mettre son projet à exécution.


N°13 Location du chapiteau et de la chapelle pour la journée du 19 septembre 2010.

Je dormais.


N°14 Mise aux normes de l’appartement numéro 2 (ancienne mairie)

Il s’agit d’un logement social situé au dessus de l’ancienne mairie (nous y reviendrons). Le logement en question doit être restauré et mis aux normes. Ces travaux, et le dossier qu’ils nécessitent, devront attendre que l’appel de monsieur-le-maire-bertola-thevenon-prénom-daniel soit perdu devant le tribunal.

Récapitulons pour ceux qui, d’entres nous, sont un peu lents:


L’appartement de l’ancienne mairie déclaré officiellement propriété de la commune de Dompnac par le tribunal est vacant. Ne rapporte plus d’argent. Sur l’ordre du jour, le maire, écrit «mise aux normes de l’appartement N°2». Nous arrivons à ce point et découvrons, par le maire, qu’il à fait appel de la décision du tribunal, donc, le conseil communal ne peut RIEN faire à propos de cet appartement. Appartement qui nécessite restaurations et mises aux normes avant de retrouver un locataire. Précisons toutefois que l’appel n’est pas suspensif, les travaux pourraient donc être entrepris. Mais cela personne ne semble le savoir.


Donc on attend la prochaine déconfiture juridique de DBT avant de remettre point 14 sur l’ordre du jour! Mais la commune perd encore des sous, grâce à cet ahurit. Nous supposons que le juge va apprécier cette perte financière et la réclamera en dommages et intérêts. (frottements de mains).


N° 15 Questions diverses:

Sont pris pour cible les «gens de la rivière» qui campent sur les terres des héritiers de Christian.

Le maire veut savoir combien ils sont.

Il veut savoir ce qu’ils font.

Il veut savoir ce qu’ils cultivent.

Et il veut leurs faire payer la taxe des ordures ménagères.

Il veut savoir où et comment ils chient.

Il veut savoir si on a construit une yourte.


Etant en pleine diktatur Führerienne pas besoin de commission.


Les 2 héritiers de Christian, présents, ont déclaré qu’ils suivaient la volonté de leur père et autorisaient l’usage de ses terres.

Que le nombre de personnes présentent sur leur propriété ne regarde pas le maire.

Qu’ils peuvent vaquer à leurs occupations sans en rendre compte au maire.

Qu’ils cultivent leurs légumes ne regarde pas le maire.

Il n’y a aucune yourte à ce moment, mais si il y en avait une, il s’agirait d’une habitation mobile, l’équivalent d’une tente. Sans intérêts pour le maire.


Une représentante des gens de la rivière a ensuite pris la parole pour informer le maire qu’ils

étaient constitué en association. En tant que telle ils allaient volontiers payer la taxe d’ordures ménagères, bien qu’ils ne produisent aucune ordures, ils recyclent tout; puisque Dompnac, au contraire des autres communes de la Communauté de Communes, taxe les associations.

Quant aux chiottes, ils utilisent des toilettes sèches, extrêmement écologiques. Gentiment elle invite le maire à venir visiter leurs chiottes. Sympa, la nana.


Sur ce le maire déclare: «je suis très vigilent en ce qui concerne les cultures de cannabis. Mais si certains en cultivent un peu pour leur consommation personnelle, ce n’est pas mon affaire (la loi doit avoir changée)… tant qu’ils ne deal pas…parce que là je serai très méchant! La séance est levée vu qu’il est midi et que j’ai faim».

Certains autres maires finissent leurs séances en remerciant les participants et en leurs souhaitant bon appétit, par exemple. En ajourtant aussi un prompt rétablissement à la conseillière qui part en séjour à l’hôpital?

Pour cela il faut avoir un peu d’éducation et de politesse, n’est-ce pas?


Comme à l’accoutumé les discussions se poursuivent sur le perron. Le bruit court qu’au prochain conseil Gérard-espérons-qu’il-continue-à venir sera nommé second adjoint. La première adjointe semblant vouloir se libérer du joug bertolien, le maire à besoin d’un nouveau sous-fiffre.

Ce contenu a été publié dans archives. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Conseil communal du 7 aout 2010

  1. la mouche dit :

    @Dompnacien dégouté:
    peuchère, y’a des logements à réparer, t’as rien compris?

  2. pétard dit :

    113 sessions, en rouge?
    Mais c’est idiot comme chiffre; Pourquoi pas 213 ou plutôt 2213.
    vuoiiii, c’est mieux 2213, moi je trouve que ça fait bien. Il est donc maintenant ingénieur en réunions!!!
    vive l’ingénieur de Merle!

  3. Un Dompnacien dégouté dit :

    Mamamia !!!

    Gérard FAGE a été de toutes les équipes municipales… depuis une éternité… Mais là ! S’il accepte le poste de second adjoint ! Il va vraiment passer, soit au mieux, pour un rigollot, soit au pire, pour quelqu’un qui a une veste réversible… qu’il n’arrête pas de retourner…
    Pour rappel, au sein de la présente municipalité, Gérard a :
    – Fait parti d’une liste opposée à Daniel BERTOLA-THEVENON
    – Eté élu maire, alors que la majorité été pro-Berto
    – Démissionné du poste de maire.
    – Pratiqué, depuis l’élection de DBT, à la politique de la chaise vide…
    – Pour enfin revenir, à l’occasion du dernier conseil…

    Et il va maintenant accepter de devenir second adjoint ????!!!!

    MAIS IL N’A PAS DE FIGURE CE MEC !

  4. Le tamtam arabe dit :

    Réponse à Clin d’oeil :

    Lors du dernier Conseil Municipal, Il était écrit au tableau, EN ROUGE : « Le maire à assisté à 113 réunions, depuis le 01/01/2010 » Félicitons-le donc… Nous ne sommes passés pour des rigolos que 113 fois… ça aurait pu être pire !

  5. clin d'oeil dit :

    Oubli?
    A combien de commissions et sessions notre spécimen préhistorique s’est-il montré?
    Sans jamais présenter aucun rapport au conseil?

  6. mamamia dit :

    magnifique: de voir DBT ramper aux pieds de Gérard Fage. Magnifique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*