English, pliise!


Mossieur et madame le maire Bertola-thevenon sont propriétaires d’une grande masure.

Dans cette masure il y a, en plus de leur appartement, 2 gîtes.

Un de ces gîtes est loué à l’année à Suzanne.


Nous savions depuis longtemps que dame Suzanne paie une grand partie de son loyer «sous la table». Ceci pour minimiser les rentrées d’argent officielles comme notre maire se plait à l’expliquer! Lui, il est futé, il sait cacher ses revenus, le sage!


Le deuxième gîte est loué aux vacanciers. Impossible de trouver ce deuxième gîte sur le Web de France.

Après de longues recherches nous l’avons localisé !!!!!


En Engleterre.

http://www.trails.com/rentals/property.aspx?vacation=0152161

Si, si nous avons trouvé le gîte des Bertola-Thevenon sur un site anglais, cela fait tellement plus …huppé, isn’t it? Classy, oserais-je. C’était aussi « à l’abris du Blog » … c’était.


Pour la sécurité de la british population, donc pour les avertir clairement des faits et méfaits de leurs hôtes, nous nous sommes empressé de traduire la Chronique de Dompnac en Anglais!

Un travail de dingue, je vous dis!

C’est fait. Dompnac et son maire sont maintenant répertoriés sur l’autre versant de la Manche.

Citoyens, dormez sereinement!


Le coquin, ou plutôt la coquine de Josette (nous ne pensons pas que Daniel ait été capable de manigancer une éclipse pareille). Débusqués les bougres, vouloir se cacher de notre satire.

Il nous a presque mis en colère, là.

Qu’il se tienne bien, car si nous nous mettons en colère, nous pourions devenir méchants!

Quand le minet s’en va, les souris dansent

Et s’empressent de féliciter la nouvelle maire du village.

Accueillante, jolie, et polie, elle!

Quel plaisir de se rendre à la mairie et de ne pas tomber sur des vestiges préhistoriques.

Pas de dinosaure édenté et postillonnant. Pas de palabres, de bla-bla, de projets, ni de complaintes incessants.

Pouvoir ressortir en deux temps trois mouvements, l’affaire réglée!

Souhaitons que DBT se plaise tellement là-bas …

qu’il y reste!

J’aime Dompnac, un village sympa, souriant, et sain.

Un plaisir ce bourg!

Dire qu’il fallait si peu pour le rendre si beau.

Un départ, et toute la commune brille, chante, et danse.

Allez, les souris, profitons, profitons!

Bonnes vacances à nous tous.

Ce contenu a été publié dans General. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à English, pliise!

  1. le curieux dit :

    A quand le prochain article ?

  2. le curieux de service dit :

    Juste pour savoir :

    Il ne devait pas se présenter au tribunal,ce moi-ci, le père Berto, dans l’interminable « affaire du muret » ?

  3. laigle dit :

    Dégâts de l’intempérie. Certains auront pu remarquer que les dégâts causés chez Berto-Thevenon ont été réparés. A notre connaissance ce sont les seuls qui ont été fait sur les chemins communaux. Jamais aussi bien servi que par soi-même! Bon, les dommages au tuyau de la desserve d’eau de Merle aussi. Comme je disais, jamais aussi bien servi que par soi-même!

  4. mortderire dit :

    La meilleure
    Des randonneurs rencontrés par hasard alors que je chassais le champignon. On parlote poliment, ils viennent de St Melany.
    « Nous avons croisé le vuvuzela de la région » qu’ils disent. Je ne comprends pas de suite, ils m’expliquent alors: « le grand à Merle qui ne sait pas se taire, un vuvuzela, quoi! »

  5. Un incorigible distrait dit :

    Ah ! Il est parti en vacances ? Tant mieux ! Comme je fais parti de ceux qui font tout leur possible, pour ne pas le rencontrer, je ne m’étais aperçu de rien… Savez-vous quel coin de notre beau pays il est allé polluer ?

  6. zap-zap dit :

    Sauve qui peut – j’ai vu le fantôme de Berto, je le jure. Aujourd’hui, il rôdait, comme lui seul sait le faire…
    Il lui manquait le drap blanc, mais c’était bien lui!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*