Parfaite description trouvée dans Médecine et Santé !

La paranoïa

Le délire paranoïaque va s’installer progressivement vers 35-45 ans chez un sujet ayant une personnalité paranoïaque.

La personnalité paranoïaque est un trouble de la personnalité répandu, plus fréquente chez l’homme; Tous les sujets au caractère paranoïaque ne feront pas un délire, loin s’en faut.

Cette personnalité est caractérisée par une surestimation de soi, un orgueil anormalement développé, une grande difficulté à remettre en cause ses jugements ou son raisonnement, une absence d’autocritique, un autoritarisme, une grande susceptibilité associée à une méfiance avec parfois agressivité.

Les délires paranoïaques :

Il s’agit de délire très argumenté, très solide, très convaincant mais avec une base de raisonnement fausse qu’il est inutile de mettre en doute.
Par exemple c’est le cas de certains gourous qui mettent sur pied des sectes ou des pseudo-religions, dont la base repose sur leur propre origine mystique, leurs propres dons ou qualités, faux et autoproclamés.
Le paranoïaque étant en général très convaincant, il arrive parfois à enrôler des personnes fragiles (voire troubles de la personnalité)
Le mode de pensée paralogique du paranoïaque (conclusion erronée ou fausses à partir d’un fait réel) concourt aussi à ces « succès ».

Dans le délire, on retrouvera tous les caractères de la personnalité paranoïaque mais exacerbés avec souvent une froideur affective, un besoin de dépendance de l’autre envers lui, un entêtement irraisonné, des attitudes asociales et procédurières.

Les thèmes des délires sont variés. :

*les délires de revendication

Ils concernent les voisins, la famille, etc…
Il va multiplier les procédures contre ses entrepreneurs, médecins, employeurs.
Dans la sinistrose : après un accident, il va réclamer une pension d’invalidité ou une augmentation de la rente. il va persécuter la sécurité sociale, les experts, l’éventuel responsable de l’accident, les avocats, les médecins…

* Le délire de persécution
Le malade est persuadé qu’un complot est dirigé contre lui. Toute parole ou acte extérieur sera interprété en fonction de ce délire. Cela peut mener à des actes médico-légaux.

* D’autres délires organisés auront pour thème la politique, la religion, la justice. Le tout au sens large.

Le traitement :

Il est difficile en dehors d’un placement en milieu psychiatrique lorsque le malade devient dangereux.
En effet, le paranoïaque refuse tout traitement car il ne sent pas malade mais, au mieux, seulement incompris.
Seuls les neuroleptiques sont efficaces, couplés à une psychothérapie.

C’est possible !

Source : Médecine et Santé.

Ce contenu a été publié dans General. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Parfaite description trouvée dans Médecine et Santé !

  1. la Mouche dit :

    REPORT D’AUDIENCE
    Dans l’affaire qui l’oppose aux propriétaires de la Gineste, sa Majesté DBT a encore fait reporter l’audience auprès du Tribunal, qui devait avoir lieu le 26 novembre… Il espère toujours faire faire un accès carrossable, sur le chemin n° 10, afin de faire payer, par la Commune une grande partie des frais de reconstruction, du mur de soutènement de ses terres… L’astreinte court toujours !
    Affaire à suivre…

  2. suppleant dit :

    le redacteur cherche une nouvelle façon d’ecrire: blah-blah?
    Vaine recherche…

  3. Juanita dit :

    Conseil Municipal ?
    Pourquoi n’avons-nous pas eu de compte rendu du dernier « conseil des Sages » ?
    Le rédacteur n’y est-t-il pas allé ?
    Un peu de détails ! que diable !

  4. El Zaïmer dit :

    Cela me fait penser à quelqu’un !
    ZUT ! Je ne parviens pas à me souvenir de qui il s’agit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*