Balade printanière

Les grands gels et dégels sont terminés et un temps printanier tape à nos portes. Dompnac est simplement magnifique ces derniers jours.

Nous avons le temps de rire entre amis, de nous retrouver avant l’arrivée des touristes.

Nous rions beaucoup en lisant le courrier de Politicien.fr.

En effet, ils ont reçu une demande de retrait d’un article sous menaces de «sinon je porte plainte»! (nous ne savons pas pas du tout qui a pleurniché chez Politicien.fr, n’en avons aucune idée, ne faisons aucune supposition….) Politicien.fr a donc retiré l’article intitulé «pour résoudre les problèmes de Bertola-Thevenon» parce qu’il «incite à la violence» (sic).

Nous résistons à retranscrire ici le courrier de Politicien.fr car il contient justement l’article en question. Résisterons-nous longtemps à la tentation ? Qu’en dites-vous, chers lecteurs. Pensez-vous aussi que le retrait de cet article est tout simplement de la censure ? Un petit article qui suggérait à Berthola-Thevenon de prendre la grande porte de sortie. Un papier qui se voulait des plus amicaux envers un homme pataugeant dans le caca jusqu’au cou, (et vu la hauteur du dinosaure, ça fait un gros tas de caca). L’ingrat, il nous censure! Il fait du chantage à Politicien.fr qui en a certainement marre de ses mails. Quel grand homme, not’ Berto !

Et aussi…

De nos informateurs nous apprenons que le tribunal a tranché l’appel que les Bertola-Thevenon avaient fait à propos des 1200 € qu’ils doivent payer à la commune en plus de rendre l’ancienne mairie. (Ceci suite à leur tentative de vol!)

Monsieur le juge, a affirmé toutes les décisions précédentes et, cerise sur le gâteau, condamne, en sus, Monsieur et Madame Bertola-Thevenon à verser un supplément de 1500€ à la commune de Dompnac. MERCI Berto et madame, alias «les grands nuls de Merle» ! Vous voudriez pas encore une fois faire appel? La commune a besoin d’argent pour se remettre de votre passage à la mairie. Les Berto doivent payer les frais de publication aux hypothèques, les frais d’avoués, et les frais qu’ils ont causés au tribunal. Je ne parlerai même pas de leurs honoraires d’avocats…. et tout ceci après avoir perdu les indemnisations de maire! La commune de Dompnac devrait exiger qu’ils remboursent tous les frais que cette affaire a occasionnés : aux alentours de 10 000 € pour notre prune? Dompnac vous a  souvent donner 10 000€ à vous?

N’oublions pas….

Nous attendons aussi avec impatience le verdict qui va tomber du tribunal concernant le (fameux) muret de la Gineste ! Parce que, ben vouiiii, le Berto et sa dulcinée ont aussi fait appel dans ce cas-ci. Et la réponse du juge est attendue ces prochains jours …… mais voui……. nous vous communiquerons cette décision sitôt que nous l’aurons; pas égoïstes, nous adorons partager les bonnes nouvelles !

 

Et alors….

La rumeur court qu’ils mettent tous leurs biens en vente. Nous ne comprenons pas pourquoi, ils étaient siiiiiiii riiiiiiiches, eux! (pas comme nous autre RMIstes, chômeurs, et infirmes !) Qu’attendent donc leurs héritiers pour les mettre sous tutelle, même Mme Bétancourt y est, pour dire!

 

Et bien sûr…

Aux dernières nouvelles, la secrétaire de mairie a abdiqué après quoi…. deux mois ? Bravo à elle d’avoir tenu si longtemps aux côtés de Bertrocon. La dame savait avant de commencer qu’elle aurait des déplacements conséquents pour se rendre à Dompnac, donc l’excuse des longues distances ne tient pas. Ce qu’elle ne connaissait pas…… c’était la charmante personnalité de son patron. Bonne chance à elle dans son parcourt future.

Bertrocon va-t-il tenter d’engager une nouvelle victime?

Ce contenu a été publié dans General. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Balade printanière

  1. Tutoriel bourse dit :

    Du travail d orfevre, merci pour le plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*